Un morceau de la vie de nos chevaux

15 novembre 2014

15 Novembre 2014

WP_20141026_003 (963x680)1 novembre : leçon avec Thierry

Un petit nain génial et une cavalière pas trop mauvaise.

Je crois qu'on a bien travaillé, j'ai mal partout, je suis cassée.

L'écurie est passée au régime d'hiver. Les travaux ont pris quelques retards donc un seul paddock d'accessible. Alors, pour ne pas remettre les chevaux au "placard", nous avons fait un petit tour de balade. Nous avions envie de visiter le clos en partant vers la gauche, Nocturno en a décidé autrement. Il ne comprenait pas ce qu'on faisait sur le parking après avoir travaillé, son cerveau était plein. Il était fort hésitant au départ, nous avons donc choisi une sortir qui ne demandait pas de travail à ses neurones, pauvre grand. Le nain, lui, était tout content et marchait "turbo en route", vite quoi !

2 novembre : balade

Nocturno avait envie de faire le tour pas la cordonnerie. C'est une balade que Curtero ne demande jamais. Il y a deux passages pour piétons, avec des lignes. Il préfère passer à côté du gros camion qui fait un peu peur plutôt que sur ce fichu machin avec des lignes blanches.

Pour conforter le nain dans ses idées "Ce n'est pas une chouette balade", le soleil resplendissant dessinait des ombres qui suivaient les chevaux et les cavalières. Pas trop du goût de l'Artist-chaud cette affaire. 

Nocturno avait vraiment envie de "manger" le p'tit noir. Il a même failli me mordre le genou. Sale bête, va ! Et puisque Maëlle rouspète, le paquebot râle!

Une chouette balade sous le soleil, na !

3 novembre : leçon avec Jenny

Leçon annulée, Jenny a fait une chute lors de son championnat. Holly a fonctionné en mode "la ……, c'est moi". Malgré tout, Jenny a mis sur Facebook une réflexion qui me plait bien et que je m'empresse de copier.


L’équitation est un sport complexe, dur pour les cavaliers et pour les chevaux… dur de leçons, renforcé de chutes et d’apprentissage. Chaque épreuve est une leçon… L’équitation, ce n’est pas seulement « s’assoir » sur le dos du cheval, c’est faire corps avec lui, c’est ressentir ses émotions, c’est partager avec lui, c’est en cela que réside le travail du cavalier avec son cheval.

Chaque cheval est différent, comme chaque cavalier à sa personnalité. Autant de notes à accorder, ainsi pour créer une mélodie, ensemble.

Chaque jour, je travaille avec ce magnifique animal, une force de plus de 500 kilos qui a sa volonté propre… Peu importe les épreuves, peu importe le froid de l’hiver, peu importe … Je sais que chaque jour renforce encore d’avantage notre complicité.

Le travail d’un cheval ne peut lui être imposé par la force, par la peur, par l’insécurité ou par l’intimidation… Le choix de sa confiance lui appartient et le cheval donne seulement à ceux qui le méritent à ses yeux …


WP_20141026_001 (717x1013)

8 novembre : Balade

Et une chute pour moi, au pansage! Curtero m'a expédiée au tapis, enfin, sur le sol de l'aire de pansage.... Nuts est lâchée en piste. Pour ne pas que Curtero "chauffe" avec la jument qui vient lui dire bonjour, on a installé une longe pour faire un couloir de séparation. La demoiselle vient faire des amitiés à Nocturno, ce grand bazar lui fait une pincette. La jument couine et agite la longe. Curtero se prend un coup de "je suis terrrrrrifié », il veut se tourner face au danger et me bouscule, expédié suis-je ! Je tombe sur mon postérieur, pas de bobo grave, sauf que j'avais une brosse en main et que j'ai une entorse du doigt.

On part quand même, je n'ai pas encore mal, le gonflement et la douleur arriveront l'après-midi après la douche. Un début de sortie avec un Nocturno agacé, farceur, infernal. C'est l'hiver ! Je pense que Maëlle va de nouveau le longer avant de partir. Ils profiteront mieux de leur balade.

Une fin de sortie avec un Curtero farceur. Il a envie de se venger des fantaisies du grand. Il a été très sage la moitié de la balade, pourtant j'étais partie avec une légère appréhension suite à ses bêtises au pansage. Ben, non, un "grand garçon"...

9 novembre : Balade

Un Curtero en mode "Flamenco et Castagnettes". Je suis rentrée "cassée", on a fait la balade au petit trot dansant. Curtero est énervé, il n'arrive pas à se détendre, ce n'est pas qu'il n'essaye pas, c'est qu'il n'y arrive pas. Il repasse au pas deux foulées, veut engager le postérieur gauche mais l'avant ne s'étend pas, Curtero danse. Je crois que l'hiver est bien là, on va passer au régime herbes calmantes en double dose.

Sur le parking, au moment du départ, il s’est à nouveau pris un coup de « je suis terrifié ». Le van de Mélanie risquait de le manger. Le van est là tous les dimanches et tous les samedis mais aujourd’hui, il n’inspire pas le nain. Comme d’habitude, l’Artist-chaud veut se retourner face au danger (je ne peux pas le lui reprocher, c’est ce que je lui ai appris) il bouscule Nocturno. Le grand n’a pas su résister, il a été expédié, comme moi hier. Le paquebot pèse x kilos de plus que moi, si, si quand même et il n’a pas su résister. C’est normal que j’ai été éjectée jusqu’au milieu de l’aire de pansage….

Maëlle avait longé Nocturno avant de partir, le grand, lui, a vraiment profité de la sortie.

11 novembre : Leçon avec Thierry puis balade.

Maëlle et Nocturno ont cours avec Thierry, à 9h du matin. Pfff! C'est tôt! Les chevaux mangeront pendant le pansage.

Curtero et moi, nous jouerons la "détente" avant balade.

Super balade sous le soleil. Nocturno a enfin pu emprunter son chemin favori: la route de la pierre bleue. Pourquoi aime-t-il tellement cette sortie? Il profite de chaque véhicule croisé pour faire le "cake". Aujourd'hui, il avait l'esprit encore occupé par sa leçon, il n'a pas bougé une oreille.

15 novembre : Leçon avec Thierry

Pas de balade d'après leçon aujourd'hui, il pleut, il mouille, c'est la fête des grenouilles.

Et on a travaillé à l'intérieur, pffff ! 

Curtero a fait le cake pour entrer en piste, la barrière n'était pas suffisamment ouverte pour le "bidule". Et Thierry qui lui fait plaisir en ouvrant plus grand. Non, mais, faut pas jouer dans son jeu... Cet "animal" arrive à convaincre tout le monde qu'il a vraiment besoin qu'on le sauve.... Même Thierry, le PROF, finit par céder.

Et il a super bien travaillé, le "bidule". Aujourd'hui, c'était pour ma pomme, Curtero n'avait qu'à supporter. Ce cheval est un gentil tout de même, il est hyper tolérant avec les approximations et les gesticulations de "moman". Correction de la position, de la souplesse et du relâchement de la cavalière.

Nocturno; lui, n'avait pas envie de se casser les neurônes, surtout ne pas en faire plus que nécessaire. Minimum syndical, c'est le crédo du paquebot !

 

 

Posté par kamounet à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


31 octobre 2014

Octobre 2014

4 octobre : Leçon avec Thierry

Bien contente, tiens! Merci Jenny ! Thierry a remarqué que nous travaillons en dehors de sa présence et que cela évolue dans le bon sens.

Il faut continuer le travail du galop gauche sans aller trop vite avec le galop à droite. Il faut se contenter de pratiquer un peu à droite pour permettre une évolution " qui rattrape" avec le galop gauche.

5 octobre : Balade

Pfff! Nocturno a perdu un fer ! Enfin, ça a tenu plus que 6 semaines, on est dans le bon. Les propositions et réalisations de Vincent ont l'air d'être efficaces. On ira promener quand même en privilégiant les chemins de terre par l'écurie des Roths et le petit chemin du bosquet. Chouette balade.

8 octobre : Leçon avec Jenny

Après un rapide débriefing de la leçon avec Thierry, et du concours de Jenny et Cath à Ave et Auve, on se met au travail.

Il pleut, ce sera donc "dedans". Ce n'est pas trop notre tasse de thé au p'tit noir et à moi. Ben, le mignon a super bien géré ça. Malgré les travaux, les gens, les chevaux, le bruit, il a été super.

Jenny lui avait concocté un "parcours" qui lui plait, trois cônes en triangle, juste parfait pour tournicoter dans tous les sens. Si la cavalière est claire dans ses demandes, l'artist-chaud est génial mais si "Moman" confond gauche et droite (en marche arrière c'est excusable), le p'tit noir, il se mélange les pinceaux.

Il faudra quand même un jour qu'on se décide à travailler les barres, mon "p'tit nain", va falloir que tu t'y fasses.

Chouette, Jenny lui a trouvé un licol en corde "multi-couleurs arc-en-ciel" à sa taille, full quarter. Dommage qu'il faudra attendre un ciel plus clément pour lui mettre. Ce serait bête de déjà l'abimer avec la boue actuelle.

11 octobre : Maréchal pour Nocturno et Curtero.

Nocturno d'abord pendant que Curtero se détend dans la piste intérieure. J'en profite pour un peu jouer à pied avec l'Artist-chaud.

Et Sconciaré qui décide d'arroser la piste intérieure, pffff, poooov Curtero. Même pas peur, tiens, c'est un grand p'tit nain, na!

Il gère super bien tous les "changements" du moment. Il a une nouvelle fenêtre dans son box. Toute l'écurie a été "obligée" d'aller voir, il l'a dit à tout le monde. Dès qu'il repère quelqu'un qui ne lui a pas "parler" de sa fenêtre, il hurle! Trop drôle !

12 octobre : Balade

Il ne pleut pas, viiiitttee, on sort !

13 octobre : Cours avec Jenny.

La piste extérieure est détrempée. Faut dire qu'avec toute cette flotte qui tombe du ciel, l'eau, elle ne s'évacue plus.

Ben, y'a pas eu de leçon, je suis malade. Un bête gros rhume mais je suis mieux sous la couette dans mon fauteuil que dehors dans le vent et le mauvais temps. Curtero aura donc congé aujourd'hui. Il ne va pas se plaindre.

17 octobre : Maréchal pour Hakkam.

On va lui remettre des plaques aux antérieurs, il sera plus confortable.

Ses pieds ne s'arrangent pas, la dernière crise de fourbure les a particulièrement endommagés.

Le souci est que la très mauvaise qualité de la corne empêche les clous de bien tenir et Hakkam a besoin de ses fers pour être confortable.

18 octobre : cours avec Thierry

On aura cours une heure plus tôt, leçon 9h30. Les chevaux sont encore en train de manger quand on arrive.

Leçon rien que pour Nocturno et Maëlle.

Curtero chipote du postérieur gauche. Il ne boite pas, juste "il marque" juste un peu. On ne va pas risquer de lui faire mal, juste un peu de tournicotage au pas.

19 octobre : Balade

Curtero avait vraiment envie d'avancer, il n'était pas trop bien réveillé hier ? Nocturno décide du parcours et Curtero nous rappelle nos promesses.

Un soleil splendide, une température parfaite. On en a bien profité parce que ce sera sans doute la dernière journée estivale de l'année.

20 octobre : leçon avec Jenny

J'ai bien eu peur de devoir monter sous la pluie, c'est à dire: à l'intérieur. Ben, non, temps parfait pour travailler dehors.

Un p'tit nain génial ! Et pourtant il avait plein de raisons de stress. Les travaux dans l'écurie avancent bien, mais les changements ne sont pas trop du goût de l'artist-chaud. Aujourd'hui, il s'en fout, il n'a peur de rien, na !

Historique:

Au pansage : André qui veut lui caresser la tête = premier coup de chaud. Les ouvriers qui descendent l'escalier avec des machins plein les bras, c'est pas grave mais celui qui descend les mains vides = second coup de chaud.

Heu, je ne la sens pas bien cette affaire.

Voilà 'ti pas que les ouvriers décident de venir avec la pelleteuse sur le chemin des prairies le long de la piste, et que ça gratte, et que ça racle, et que ça jette la terre dans la prairie. Et bien, le nain, après avoir examiné la chose, il s'en fout.

Les voilà maintenant avec un camion de poussier et gravier.... La pelleteuse charge, jette, racle, .... Un coup d'œil puis au boulot.

Naaaan, ils ne vont pas faire glisser le fond du camion ? Et quand la trappe va claquer, le nain, il va bondir ? Meeuh non, un cheval zen, concentré sur ce que Moman lui demande.

Là, c'est moins drôle, les ouvriers se sont rassemblés près de la pelleteuse et discutent, ça, le dadou, il aime moins. Mais pas de coup de chaud pour autant, là, il regarde et ne le sent pas trop de tourner le dos. Donc, nous décidons de finir la séance par un petit exercice au gout du cheval, un "tourner-toupie", bien loin des perturbateurs et autour des cônes.

Je l'aime mon ptit cheval, un vrai dadou d'amour, concentré sur le travail, à l'écoute de Moman et surtout cherchant à Bien Faire ! Ce qu'on a travaillé ? Flexions et semi-flexions, le coco aime.

25 octobre : Balade

Un brouillard super épais, nous sommes rentrées juste à temps avant la pluie.

Les deux chevaux étaient contents de sortir. Ils ont choisi d'aller vers la chaussée de Neufville.

Aie, ouille, pffff, ils ont dessiné un nouveau passage pour piétons que Curtero n'a que moyennement apprécié. Poooof coco !

26 octobre : Balade

Il ne pleut pas, on part ! Chouette ! Par la nouvelle route et le chemin où Nocturno se perd ! Il est comique quand il ne sait plus où il est! T'as besoin de Curtero sur ce coup-là, hein le grand! Mais pourquoi tu le mords, sale bête va !

27 octobre : leçon avec Jenny

Un p'tit travail sans prétention mais avec un nain collaborant ! Des voltes, des cercles, des huit de chiffre, des mini-serpentines. La piste glisse, elle est praticable quand elle est détrempée, ou sêche, entre les deux, elle est glissante.

Et deux départs au galop superbes. Il est bien quand même cet artist-chaud.

Courage encore quelques soucis avant la fin des travaux mais cela avance, lentement mais surement.

 

 

Posté par kamounet à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 août 2014

Seconde partie du mois d'août !

Je sais, je sais, je dois mettre à jour....

Mais ça, c'est pour vous montrer que je n'ai pas disparu et que tout va bien.

 

 

 

16 août : Balade

 

17 août : Longe avec Chef !

 

18 août: Leçon avec Jenny

 

20 août : Le camion de Nocturno

 

23 août : Leçon avec Thierry

 

24 août : Balade

Le tour de l'écurie des Roth pour controler l'accessibilité.

25 août : Leçon avec Jenny

 

Posté par kamounet à 22:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 août 2014

Août première partie

2 août : Balade

On va faire vite sinon on se fera saucer. Juste quelques gouttes, génial !

Embarquement de Nocturno ? Là, on est à un stade où "il manque juste le 'ptit quelque chose".

3 août : Balade

Un tour qui va nous être retiré lorsque le détournement de Soignies sera terminé. Dommage !

5 août : Leçon avec Jenny

Y'en avait des raisons de stresser le p'tit noir. Un maréchal avec deux apprentis, une forge qui fume et sent le brulé, de la vapeur qui sort des pieds des copains. Un jardinier avec une grosse machine très bruyante et qui semble bouger toute seul, un apprenti jardinier qui circule avec une brouette et une pelle brinquebalante. Une piste qui a subit la drache et qui garde quelques endroits "lumineux" et des lignes d'écoulements d'eau, pour couronner le tout, le « pont » est démonté et est rangé dans un coin de la piste.

Et malgré tout ça, un nain qui a envie de travailler. Il est même très tolérant avec les imprécisions de moman qui a des soucis de sens de l'orientation.

Jenny nous avait concocté un « parcours » plein de possibilités. Travail des incurvations, des changements d’incurvation, des transitions, des arrêts, et même du travail de deux pistes avec des « tête au cône », des « pet au cône », des déplacements latéraux sur une ligne droite.

Il y avait de quoi faire et Curtero a fait. Il a même essayé d’approcher le jardinier qui lui faisait des avances. Un génial petit cheval.

9 août : Leçon avec Thierry

Une piste complètement trempée mais relativement praticable. Donc deux chevaux au top. Depuis que Maëlle a travaillé, une fois avec les rênes allemandes, sans même les utiliser, Nocturno fait des efforts pour se mettre au travail rapidement.

Curtero a montré à Thierry que si Moman demande bien et gentiment, il bosse bien. Tant que je lui raconte la vie, je monte relativement correctement. Dès que je dois me taire, je m'accroche aux rênes. Psychologique, je sais, mais pas top, je sais aussi.

11 août : Leçon avec Jenny

Ce n'était pas vraiment notre jour, même si on a fait notre possible. La jument de Daphnée en chaleur, nos multiples déplacements pour le pansage, devant le box d'Ifrane puis devant la piste intérieure, Nocturno qu'on trimbale de places en places, le travail qu'on commence dehors, la pluie qui nous fait rentrer en catastrophe, tout ça n'aide pas à la concentration.

Et pourtant, le p'tit noir fait vraiment son possible !

15 août : Maréchal

Un artist-chaud bien sage ! Pas de coup de chaud, Vincent qui passe même sous l'encolure du petit noir sans réaction du coco. 

Nocturno continue son rôle de "marie-chipote", il enlève son tablier à notre maréchal. A-t-on idée aussi d'avoir la "patte" de la ceinture qui pendouille. C'est chouette les pointes de Tunckstène, ça fait un bruit d'enfer quand le grand gratte le sol ! Le paquebot gratte, gratte, gratte. Il a peur de ne plus voir Vincent aussi souvent ?

Posté par kamounet à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 juillet 2014

Juillet seconde partie !

19 juillet : Leçon avec Thierry

Il fait vraiment très chaud, très lourd, orrageux.

Ce sera un travail léger et court.

Nocturno était dans de bonnes dispositions, en place, aux ordres, ...

Curtero aussi était chouette. C'est moi qui ai travaillé, position, équilibre, mains, ... et un peu de jambes quand je n'oublie pas.

Même le galop est passé sans soucis.

20 juillet : Balade

Chouette sortie, pas trop de bestioles et il ne fait pas trop chaud. Douche en rentrant et prairie.

23 juillet : Leçon avec Jenny

Annulée, il fait vraiment trop, trop chaud.

25 juillet : Leçon avec Jenny

Un amour de cheval ! Le p'tit nain au top. Tournicoti, tournicotons !

26 juillet : Leçon avec Thierry

Le chef a remarqué qu'on travaillait même quand il n'était pas là. Il estime que le nain a fait des progrès de géant. Beaucoup plus stable, beaucoup plus dispo au travail et beaucoup plus "rond" naturellement. Même moi, je "progresse", j'essaie même de respirer. 

27 juillet : Balade

Il fait chaud même s'il y a un petit vent.

29 juillet : Leçon avec Jenny

Travail sur le treffle après avoir essayé d'approcher le "pont". Par le long de la piste, c'est presque acquis, mais l'autre côté est rempli de "mange-dadous"

Posté par kamounet à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 juillet 2014

Jusqu'au 15 juillet !

 

4 juillet : Leçon avec Jenny

plots même main (1024x447)Un petit nain bien agréable à monter. Un dispositif de cônes bien riche en possibilités.plots en diagonale (1024x513)

 

Une prof qui arrive à motiver malgré le climat "il fait trop chaud pour travailler".

Une discussion riche au sujet du side pull et des avis donnés sur Internet.

http://alter-equus.org/transition-vers-le-sans-mors/

Je ne comprends pas que certaines personnes disent ne pas pouvoir arrêter un cheval en side-pull. Ben, tout simplement parce qu'il n'est pas bien placé, qu'il est mal réglé ou qu'il ne convient pas au cheval. Et ça m'étonnerait qu'un cheval qui a décidé d'embarquer soit arrêté plus facilement avec un mors en bouche. Comme d'hab, tout est question d'éducation..... surtout du cavalier.

 

6 juillet : Balade

Maëlle est rentrée de vacances, on va reprendre la routine habituelle. Et même un peu plus, puisqu'il lui reste 10 jours de congé.

 

Nocturno en mode dansant. Ils se montent mutuellement le bourrichon, y'en a pas un pour rattraper l'autre ! Le petit chemin creux les inspirent toujours autant, pourtant impossible de passer la vitesse supérieure, ça glisse, c'est étroit, ça monte et ça descend. Impossible, on vous dit !

Comment expliquer au nain que le mouton doudouce sur la muserolle du Side-Pull, c'est pour son confort ? Il a toujours aussi peur du machin.  Pourtant, il l'aime son Side-Pull ! Le mouton ! Pfff! C'est pour "étouffer" les p'tits noirs ?

Et on a raté la pluie ! Juste à temps ! Pauvre Nocturno, il est en prairie avec sa couverture. Il s'est de nouveau gratté, il faut protéger. Curtero, aussi, s'est gratté. Je lui ai mis du produit TK machin dans la crinière, on verra bien.

 

7 juillet : Leçon avec Thierry

Mais quel cheval ! Je suis super contente, il est rond, bas, il est en avant sans courir, il a envie de travailler, et, ce qui ne gâche rien, je suis raisonnablement en place... Merci Side-Pull !

Nocturno n'est pas mal non plus mais vite fatigué. Il n'aime pas trop la chaleur, le géant !

Maëlle et Thierry sont attaqués par les petites mouchettes d'orage, ils sont écœurés.

La piste est un peu détrempée mais très praticable, nettement mieux que quand c'est mouillé par plaques.

9 juillet : Entrainement camion

Nocturno doit apprendre à monter dans le camion. Il voyage sagement mais ne veut pas monter. Chaque fois, on l'a eu avec les yeux bandés, mais ce n'est pas une solution.

Donc aujourd'hui, malgré la pluie, entrainement.

Résultats, pas de bagarre, il ne recule plus comme un fou. Il monte avec les 4 pieds sur le tape-cul et reste calme. On va se contenter de ça pour le moment.

10 juillet : Leçon avec Jenny

Il pleut, il mouille, la piste extérieure est détrempée, pauvre Curtero, on travaille dedans. Il n'aime pas ça le nain, il voit des fantômes partout. En plus, Melissa a arrosé pour empêcher la poussière de nous étouffer et elle a osé faire une tache. L'artist-chaud a bien travaillé, mieux que ce qu'il n'avait laissé prévoir, je suis bien contente.

Nous avons affiné les transitions, pas, trot, arrêt, reculé, ... Nous avons raisonnablement oublié le galop, pas encore prêt, ni lui, ni moi, à tenter ça dans la piste intérieure. Ce serait trop bête de casser le bon début de travail réalisé dehors.

Nocturno et Maëlle travaillaient en même temps que nous, c'est réalisable mais c'est quand même petit. Daphnée a préféré attendre, trois c'est trop....

Embarquement du géant

On progresse, 4 pieds directs sur le tape-cul, sans discussion. Et le grand y vient même tour seul. Pendant que nous rangions le camion, il y est venu tout seul, chouette !

12 juillet : Chevaux en prairie

Maëlle profite de son dernier WE de vacances pour utiliser ses bons d'une journée à Disneyland. C'est Louise qui est contente d'encore partir avec parrain et tatie.

Les dadous en profitent pour se détendre en prairie. Et .... Quand on a lâché Nocturno, il a "foncé" tout seul vers le camion, distributeur de carottes. Non, je n'avais pas ouvert le tape-cul, dommage, il serait p'tet monté tout seul ?

13 juillet : Balade

Un peu saucés, belle balade quand même. Ils en ont besoin. Par contre, il y avait des taons et ils sont mauvais. Sales bêtes, va !

Curtero est trop drôle, il s'effraye des herbes dans ses jambes. Lorsqu'il passe, ses antérieurs couchent les grands brins d'herbe, il sursaute lorsque l'herbe se redresse dans ses postérieurs. Pooooffff nain !!!!!

Je dois reconnaitre que pour le moment, le mignon fait fort dans les coups de chaud.

                     Il y a, à l'entrée de la grange, une plaque métallique que, chaque jour, le nain fait bien attention d'éviter. Lundi, avec Jenny, le coco, s'en doute distrait, marche sur la plaque. Il lui a fait un cinéma pas possible, apnée, tremblement, et tout le toutim. Pooof chéri !

                     Mardi matin, un rayon de soleil coupe son box en deux. Mélissa le trouve tout tremblant, collé contre la mangeoire. Il a sauté au-dessus de machin pour rejoindre Mélissa pour qu'elle le "sauve". Pooof coco !

                     Pour les entraînements camion de Nocturno, nous avons légèrement modifié la clôture de séparation en prairie. Curtero nous a fait un caca nerveux parce que la "porte" se trouvait un peu décalée. C'est vrai que le "bout de ficelle" est un peu plus brillant. Comme il devait être un peu plus long, nous avons pris un nouveau morceau de corde à ballot. Pooof artist-chaud !

                      Je ne vais pas continuer à me "moquer" de lui, mais il a même eu peur de la couverture de Nocturno posée sur la porte du box. Il est passé vraiment collé contre le mur et soufflant comme un phoque. Pooof petit noir ! 

Embarquement du géant

Quatre pieds sur le tape-cul, sans hésitation. Progrès du jour, les antérieurs dans la cabine. On y arrivera, il suffit de prendre son temps.

14 juillet: Leçon avec Jenny

Travail sur les incurvations et les transitions dans l'allure. Quatre cones sur la ligne du milieu, grand cercles sur les extéieurs, petit cercle sur les intérieurs. Curtero aime bien, il a tendance à "prendre l'initiative" à la sortie du petit cercle. Il met un coup de turbo, c'est pas le but. 

Je l'aime quand il travaille comme ça, de l'énergie à revendre tout en restant à l'écoute de Moman.

Embarquement du géant

Deux antérieurs dans la cabine et il reste. On progresse.

Posté par kamounet à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 juin 2014

Au mois de juin.

1 juin: Balade.

La découverte d'un nouveau chemin. Une sortie d'environ 2 heures. C'est confirmé, même quand je ne demande rien, le mors dérange le nain. Et puis j'en ai mare d'un nouveau mors tous les 3 mois. 30€ ce n'est pas cher mais à force, ça finit par faire beaucoup.

 

6 juin : Leçon avec Jenny.

On essaie un vrai Side-pull. Ce que j'ai traficoté avec le licol est super mais encore deux fois trop grand pour l'Artiste-Chaud.

Dans le travail, y'a de l'idée, le nain est concentré, il cherche comment marche cette nouvelle fantaisie de Moman. On a de la direction, du frein, et même du reculer sans bagarre. Ça manque encore de précision au niveau de la "mise en main" mais on doit faire des ajustements, aussi bien lui que moi.

 

7 juin: Balade.

Side-pull en sortie. Pas de soucis de direction ni de maîtrise de la vitesse. Le p'tit noir ne bataille pas chaque fois que je touche les rênes, il est nettement plus relax. Pas un seul coup de tête de toute la sortie, ça faisait longtemps.

 

8 juin: Balade.

Le Side-pull prêté par Jenny, nettoyé par mes soins, commence à être moins raide. Je crois qu'il va falloir raccourcir les montants, le machin lui tombe sur le nez. Confirmation malgré tout que le p'tit entier aime mieux ça que le mors, il est plus sage, plus relax, plus à l'écoute de ce que veux la cavalière.... sans bagarre. Il faudra encore affiner les demandes pour avoir du travail précis mais en balade, je crois que le Side-pull est adopté.

 

9 juin : Balade.

Enfin c'est ce qui était prévu ! Pauvre Curtero, on a dû faire demi-tour, on s'est faits "saucés". Le nain déteste être privé de balade, là, il était content de rentrer, il aurait même bien été plus vite. Le macadam tout frais mouillé, ça glisse. Au pas, bonhomme ! Et dans le calme en plus !

Par la même occasion, arrêt d’urgence testé avec le side, pauvre Curtero je l’ai stoppé net. Ce n’était pas voulu mais au moins je sais que le side, c’est aussi bon pour les arrêts bloqués.

 

11 juin : Leçon avec Jenny

On affine les boutons du Side-pull. Curtero semble apprécier. On a même galopé, à l'aise.

Travail de transitions, montantes, descendantes. Je dois surveiller mes mains, J'ai tendance à demander puis tout lâcher ou alors je tiens trop, je ferme, je coince.

 

14 juin : Leçon avec Thierry

Tant qu'à faire, Side-pull aussi. Thierry ne trouve pas ça trop mal, le nain ne bagarre pas.

Nocturno était tellement "indisponible" que nous avons eu droit à 45 minutes de leçon rien que pour nous. Thierry n'aurait rien osé demander à Maëlle, elle aurait été chercher le couteau pour préparer la chair à saucisse.

 

19 juin : Leçon avec Jenny

Chouette ! Génial ! Super ! Un rêve !

 Un nain d'un calme et d'une écoute rarement égalés ! Il a même réussi à nous sortir un trot digne d'un Quater Horse.

5 Cônes sur le petit côté; pour faire des petites voltes, du travail à la jambe isolée 3 foulées, du slalom, des reculés en tournant, des "pirouettes", du nez sur le cône, on bouge le "pet, ou encore "pet" sur le cône, on bouge les épaules... et encore plein d'autres choses. On corse les choses en ajoutant des transitions.

Un Galop au deux mains, à l'aise.... Il doit trouver son équilibre dans les tournants à main gauche mais au moins je ne l'embête pas avec une main qui chipote un mors dans sa bouche.

 

21 juin : Maréchal

Notre ami Nocturno a usé son fer antérieur droit jusqu'à une lame de rasoir. Vincent doit venir de toute urgence, il changera aussi les chaussures de Curtero.

J'ai prévenu Vincent que le postérieur droit est "difficile". Ben, le nain chipotte plutôt avec l'antérieur gauche. Pfff !

Et puis, y'a eu un coup de chaud. Pourquoi ? Même le p'tit noir ne doit pas le savoir. Jacqueline et moi sommes pas loin du mignon, occupées à papotter. Vincent est à l'enclume, il forme le fer. Le coco est attaché, à sa place, il attend.... Puis le voilà qui se met à "souffler", à rouler les yeux, il se met en apnée, il s'aplatit, il a un coup de chaud....

Il a bien changé, il est nettement plus zen mais ça reste Curtero !!!

 

22 juin : Balade

Curtero était pressé et Nocturno n'avait pas envie. Poffffs dadous, ils n'étaient pas d'accord.

Bonne balade, bien chaude et surtout en compagnie de multiples "sales bêtes" de taons. On les aime pas ceux-là.

Nous avons remis les chevaux en prairie avec les couvertures anti-mouches même à Curtero. Il n'aime pas trop mais au moins ça protège un peu des attaques des insectes mordeurs.

 

26 juin : Ostéopathe

Déborah vient remettre tout le monde droit. Curtero dit, depuis quelques temps, que son postérieur gauche a des difficultés à redescendre. Les gens qui ne le connaissent pas n'arrêtent pas de dire : "Attention, il va te shooter". Curtero ne shoote pas, il "trifouille" pour reposer son postérieur. 

Juste une séance d'entretient pour tous les deux. Il serait bien que je n'attende pas lorsque Curtero chipotte avec son postérieur sinon, il compense et c'est l'antéreur qui posera problème. Et comme le nain n'aime pas les manipulations du "devant", cela risque d'être plus difficile à corriger.

29 juin : Leçon avec Jenny

Reprise calme après l'ostéo. En plus, il pleut, la piste extérieure est trempée. Travail à l'intérieur, mais Mélissa a arrosé hier, y'a des taches..... Pauvre Curtero.

Presque bonne leçon, Curtero est "distrait". Il est léger, mais n'a pas trop envie de travailler. Toutes les "bonnes" raisons font farine au moulin de "l'artist-chaud ne se casse pas la tête".

Heureusement qu'il y avait des cônes, au moins on a joué.

 

 

Posté par kamounet à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juin 2014

Au mois de mai !

 

 

 

Du 1 mai au 6 mai, je suis en "vacances". Maëlle est en charge. Mauvaise nouvelle, Hakkam nous fait une crise de fourbure.

 

Vincent est venu ferrer Nocturno et Curtero, Hakkam est remis à plus tard quand sa fourbure ira mieux. Anti-inflammatoires et haute surveillance. Marc voudrait qu'on les change d’endroit mais la nouvelle prairie est beaucoup trop belle, ça attendra. Je vais commander un panier Green Garde pour limiter mon goinfre.

 

8 mai 2014 : Leçon avec Jenny

 

 

 

10 mai : Balade

 

 

 

11 mai : Balade

 

 

 

13 mai : Leçon avec Jenny

 

 

 

17 mai : Balade

 

 

 

19 mai : Leçon avec Jenny

 

Il fait trop chaud pour travailler. Mon pauvre Curtero "pompe" comme s'il avait couru un marathon ! Il est de toute bonne volonté mais il n'en peut plus. Nous ferons donc "leçon courte" et au pas un maximum, il est inutile de nous rendre malades.

 

18 mai : Balade

 

 

 

24 mai : Balade

 

 

 

25 mai : Balade

 

 

 

29 mai : Balade

 

 

 

31 mai : Leçon avec Thierry.

 

Je suis déçue. Nous étions hyper motivés Curtero et moi. Mais un mors en piteux état a compromis le bon travail. Ce cheval me coûte une fortune en mors. J'ai changé il y a 3 mois et c'est déjà "cuit".

 

Il va falloir trouver une solution, un truc, un machin, une idée, quoi !

 

Je pense que je pourrais trafiquer le licol en corde trop grand en mettant des anneaux et faire comme un Side-pull. Il faudrait que j'en parle avec Jenny.

 

Posté par kamounet à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mai 2014

Encore quelques photos du paquebot !

Avec Thierry le 9 avril 2014. 

15 Thierry Nocturno 9 avril (1024x724)

16 Thierry Nocturno 9 avril (1024x723)

17 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

18 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

19 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

10 Thierry Nocturno 9 avril (723x1024) (723x1024)

11 Thierry Nocturno 9 avril (724x1024) (724x1024)

12 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768) (1024x768)

13 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

Posté par kamounet à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mai 2014

Demande du chef

Post déplacé pour la visibilité, il sera remis à sa date d'actualité (9 avril) plus tard

 

A le demande expresse de Maëlle et pour faire plaisir à Thierry, je vous livre vite fait quelques photos du géant.

1 Thierry Nocturno 9 avril (1024x725)

2 Thierry Nocturno 9 avril (1024x723)

3 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

4 Thierry Nocturno 9 avril (1024x723)

5 Thierry Nocturno 9 avril (723x1024)

6 Thierry Nocturno 9 avril (1024x725)

7 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

8 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

9 Thierry Nocturno 9 avril (1024x768)

Posté par kamounet à 20:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,