Leçon en deux morceaux cette semaine. J'aime bien ça, je peux travailler convenablement sans "m'épuiser" et donc en gardant la cadence et la régularité Et le dadou reste concentré sans avoir de passage à vide du à une "fatigue du cerveau".

Le zanimal commençant à bien bosser. On va calmer le jeu, ne plus rien mettre en place de nouveau et "stabiliser" les choses.

Donc boulot en tous petits épisodes pour garder moman en équilibre, sans fatigue pour qu'elle ne commence pas à gesticuler. Tout le monde y trouvera son compte.

Et ça marche. Pas une seule bagarre aujourd'hui. Cheval bien "assis", sur la main sans tirer. Et une cadence d'enfer....

Que du bonheur !

PS: Faudra un jour que je pense à voir avec Pascaline. Faut agir avec le bas de la jambe ou la cuisse ? Avec le bas de la jambe, Curtero réagit souvent brutalement. Avec la cuisse et les fesses, il est plus précis, plus doux, plus léger. Mais de plus en plus réactif, et pas toujours à bon escient, avec la jambe, il en devient fort "chaud" aux changements d'équilibre.

Heeu ? Stabiliser ? Il doit accepter que je respire plus fort du poumon droit que du gauche quand même ?