On va dire qu'il était "réactif".

J'ai un cheval qui n'a pas besoin d'être porté en jambes. Il est bien en avant. Pas toujours correctement sous lui mais dans le mouvement vers l'avant. Parfois il court après sa tête, mais jamais besoin de le pousser, au contraire.

Justement, tout le problème est là.

Aujourd'hui, nous avons surtout travaillé les transitions, vers le pas, trot en partant du pas ou de l'arrêt, arrêt du pas ou du trot, ...

J'ai des soucis pour l'arrêt en venant du pas. Je m'explique: il faut garder l'impulsion, faut mettre les postérieurs en dessous, donc je mets un peu, un tout petit peu de pression... et j'obtiens un dadou au trot. Non, je veux un arrêt, .. Du coup, trop de main, et un cheval en pétard, un. Et il a raison, je n'arrive pas à doser.

Ok, arrêt marqué. Mais si je respire plus fort du poumon droit que du gauche, ben, nain traversé. Un léger déséquilibre de ma part, noiraud de travers,...

Il ne prend pas le trot, il ne marche pas, il saute dedans.

Il est réactif ! A la pression, si minime soit-elle, à l'équilibre de la cavalière, qui n'en a pas beaucoup, à la pensée du coach qui pense trop fort, ...

Je crois que je vais donc me contenter de "penser". Je vais oublier les aides physiques. Si, si, la transmission de pensée, ça marche.... Je teste ça mercredi..