Balade classique ce matin, 3 chevaux, 3 cavalières.

Curtero en tête. Normalement, il attend que les deux autres partent pour dire "moi zaussi, moi zaussi. Aujourd'hui, il était le premier sur le parking, il a vraiment envie d'aller promener. C'est jour "on marche vite". Ohhh ! Je décide de le laisser faire. Je n'ai pas trop envie de "travailler" le ralentissement. Juste demander une ou deux fois pour confirmer les acquis, le nain répond tip-top à la demande vocale. Donc, marche mon ami... J'ai quand même l'impression d'avoir sellé trop en avant mais le nain se tortille un peu et voilà ma selle en place.

Loudji marche drôle; ferrage mercredi, prairie jeudi et vendredi. Marcher sur le "dur" lui semble étrange ? La petite perte de matière due à la fourmilière le perturbe ? Vincent a bien dit: Il ne peut pas avoir mal, c'est trop petit, c'est vraiment à la surface de la corne. Pourtant c'est ce pied là qu'il lance, il billiarde fort.... Cinq minutes de questionnement des dadames, puis le grand bai marche tout à fait normalement, ... On ne saura pas ce qui l'a dérangé.

Hendrik décolle des écuries bien à son aise, comme d'hab quoi. Pas trop vite, ça fatigue ! Mais tout de suite, voilà le grand noir qui fait des bonds de cabri. Le spectacle vaut le détours. Un grand machin noir, bien lourd qui joue les danseuses c'est comique. Hééé, mais il a de l'impulsion, il maaarche ! Profitons-en ! On passe par le cimetière ? Dans le tout petit, petit, chemin, Hendrik pousse Loudji aux fesses.... Un oiseau décolle, Hendrik sursaute. Nous sommes suivies par un tracteur, Hendrik "démarre" (à son rythme, hein) mais il démarre quand même. Il a du punch. Mais dis donc le grand, t'es en forme ? On s'arrête sur le bord du chemin pour laisser passer une voiture. V'la ti pas que le géant pousse les deux autres pour repartir. Et notre "fainéant" en tête ? Il ne passe devant que lorsque les deux autres font semblant d'avoir peur. Hendrik assume les situations de "crises" jamais il ne prend l'initiative. Pourtant, aujourd'hui, sera un jour "avec". Il regarde les deux autres de toute sa hauteur, le chef c'est lui, na !

Et si je vous disais que c'est parce que Monsieur est de mauvaise humeur. C'est comme ça qu'Hendrik manifeste son ras le bol, il avance....