Pas sympa c't'affaire ! Mais, il y avait des excuses.

La pouliche est malade, fort malade. Elle a une mauvaise bactérie dans les poumons, transmise par la mère, pas contagieux mais hyper dangereux pour elle. Dame d'Amour a de la température, elle respire avec difficulté. Il faudrait qu'elle sorte un peu pour s'aérer mais pas trop longtemps pour ne pas prendre froid. Notre premier essai pour la mettre en prairie n'avait pas été trop concluant, elle n'avait pas vu les fils de clôtures et avait voulu passer à travers. Je propose de la prendre à la longe et de rester avec elle et DHL, une petite demi-heure dans le paddock 2. Pendant ce temps, Sarah leur fera un beau box  désinfecté, tout propre avec du copeau et non plus de la paille. Il faut aussi aller chercher ses médicaments et tout le matériel pour les lui administrer, du sirop de grenadine, des seringues (sans aiguille), de l'Eucalyptus, du Déttol. Nous ne sommes pas trop de 3 pour y arriver.

Ca n'empêche que j'ai quand même un peu monté Curtero en piste. De la détente au pas avec juste un peu de trot, rênes longues. Je suis trop contente, il garde le rythme, la cadence, la vitesse. Puis Alexia a essayé le nain. Elle trouve qu'il n'est pas confortable au trot, surtout à main gauche et je suis bien d'accord avec elle. Mais elle a aimé sa bonne volonté. Il donne ce qu'on lui demande. Il manque encore de stabilité dans la mise en main, mais si on est poli avec lui, il veut bien tout essayer. Elle a osé galoper. De le voir faire, Alexia n'était pas très rassurée. Elle s'est lancée et a compris que le noiraud n'est pas un sauvage, c'est juste qu'il est une moto. Elle a chipoté un peu pour lui faire prendre le galop à gauche, il a tendance à partir à droite, il aime mieux... Je crois, j'espère qu'elle a bien aimé monter le choupinet.