Fabrice a eu des soucis de voiture, nous l'avons attendu, pffff ! Longtemps ! Il avait prévenu mais pas drôle.

Mais nous avons bien travaillé quand même. La journée faisant suite à une visite de Pascaline, la greluche était encore motivée à faire un effort. Et le mignon noir, il est toujours motivé du moment qu'on s'occupe de lui.

J'ai fini avec du travail à pied. Chasser les épaules, c'est pas toujours facile, .... Me positionne mal et chuis pas trop claire dans mes demandes, conclusion, le nain n'y comprend rien. Le reste, ce fut du travail de base, révision des acquis....

Faut que je vous explique comment j'ai résolu le souci du "reste en place". Je réfléchis beaucoup, surtout la nuit, comme ça je ne dors pas trop....

Curtero déteste passer les "lignes". Je dois beaucoup insister. Naturellement, il ne le fait pas. J'ai donc "piqué" mon étalon au milieu de la piste, j'ai tracé dans le sable avec la semelle de ma chaussure un carré autour de lui. Et je me suis écartée tout doucement en insistant sur l'ordre "reste en place". Il a voulu faire un pas pour m'accompagner. Il a baissé le nez au moment de mon rappel à l'ordre "reste en place". Héééé ! Mais y'a une ligne !!! J'crois que je vais attendre que Moman vienne me chercher !! Et voilà, solution trouvée... En plus, il m'a accordé une nouvelle marque de confiance: quand je vais le chercher, il passe la ligne sans même la regarder, c'est pas beau ça ?

J'ai quand même mis 15 jours pour arriver à me passer du dessin dans le sable. Ce fut dessins progressifs. Grosses marques creusées et continues au début pour arriver à traces de pas écartés un peu marquées... Une fois n'est pas coutume, j'avais réfléchis jusque presque au bout et nous avons déplacé la zone un peu partout dans notre bac à sable. Pas encore essayé dans la cour sur "terrain lisse" mais je pense que le "principe" est compris.

Fabrice est arrivé au moment où on allait descendre, il a voulu voir le travail de Loudji. Mauvaises impressions confirmées, il y a un souci de locomotion. Loudji fait des petits mouvements étriqués, il n'arrive pas à se relâcher et cherche sans arrêt à étendre son dos. Ostéopathe requis, 4 mois avant la date prévue mais faut ce qu'il faut. On en profitera pour que Julie contrôle la selle. Maëlle a l'impression que celle-ci a besoin d'un sérieux contrôle technique; rembourrage, rééquilibrage, ... mise en ordre quoi. Il faudrait aussi chercher sérieusement à retrouver un "amortisseur de dos", un identique à celui qu'il a (qui a presque 10 ans .... et qui est tout raplapla).