Les trois compères ont été super sympa malgré les noreilles en arrière de Loudji et de Raku. L'étalon noir vit sa vie tout seul, il trace.... Les bêtises des deux autres, il s'en fout. Curtero a choisi de faire la balade de "la ferme d'en bas" alors que Loudji serait bien parti vers le cimetière.

Nous avons recontré les "ouvriers jardiniers", ils ramenaient le bois coupés sur le petit chemin des chasseurs. J'en ai profité pour leur demander s'il était possible de modifier l'entrée du chemin qui va vers l'autoroute et le TGV. Le système est destiné à empêcher les qwads. Du coup, nous non plus, on ne sait pas passer. Les travailleurs ont promis d'en parler avec le responsable à la réunion de ce soir. On verra, ce serait chouette un chemin de terre en plus dans nos circuits de balade.

Les vieux et Sari avaient accès au "paddock-prison". Ils adorent aller y faire un tour, leur impression changera lorsqu'il faudra y rester toute la journée. Le repas du jour : carottes, Sari n'était pas trop contente. Mais de toute façon, elle n'aime pas manger, rien. Elle est très difficle, elle n'a jamais faim. Faut changer son menu tous les jours et surtout que cela ne revienne pas trop vite.