Comment faire pour, au retour d'un concours avoir le matériel en état rapidement ? Ben, mwouai, on repart le WE prochain pour un stage....

Tout ranger, tout laver, tout préparer, tout... tout de suite. Même si on est fatigué et qu'on a qu'une envie: s'effondrer dans le fauteuil.

Aux écuries, tout est rapidement remis en place: selles, bridons, licols, ... Les "vieux" profitent du foin restant dans les filets préparés pour la journée. On range les carnets, les textes des reprises. Jacquy remet le camion "en ordre".

A la maison, le gros du travail commence. Des tapis blancs, l'horreur ; je décide de laisser "tremper" dans l'eau avec le produit de lessive découvert par mon fiston adoré, le K2R détachant-blanchissant. J'ajoute, le pantalon, les gants, la cravate. Je mets les couvertures de séchage au lave-linge, programme rapide.

Après une nuit de trempage puis une lessive normale, résultat, pour une fois, les tapis ressortent presque impeccables, chouette. Le pantalon.... ben... il reste les "anciennes" taches. La cravate et les gants sont ... blancs... Killian aurait-il trouvé LE produit miracle ?

Et comme un gros travail ne va jamais tout seul, il faut remettre de l'eau chez les vieux et dans la prairie de la butte. Mais qu'est-ce qu'ils boivent ! Killian a eu la gentillesse de venir m'aider. C'est quand même plus facile de manipuler le tuyau et la brouette avec quatre bras plutôt que deux. Michel a rouspété parce que je dérangeais le sieur Othello. Pourtant, nous avons fait attention de dérouler notre tuyau sur le bord de la piste, en faisant le moins de bruit possible, le moins de gestes perturbants, ...