Un dadou génial ! Il a fait ça toute sa vie.

C'était prévu pour jeudi seulement je n'ai pas de "re-sangleur" ce jour-là ! Maëlle m'a proposé de monter mardi en amazone. Elle regardera, de loin, ce que je fais et surtout me donnera l'aide nécessaire au re-sanglage du nain noir. Elle serait même p'tet intéressée par jouer l'amazone elle aussi de temps en temps. Pourquoi pas ?

Donc, essai de détente en amazone... Pas si mal, nous avons fait le tour des prairies, Curtero en marche "perdu dans ses pensées". Cela m'a obligée à me détendre moi aussi. La mise "au travail" s'est faite sans bagarre, sans contraction intempestive de contrariété.

Je me suis sentie nettement plus à l'aise que lorsque Pascaline est venue. Les transformations à la selle y sont pour beaucoup. L'arrière gauche des matelassures regonflé, les fesses de la cavalière restent plus dans l'axe. Il manque encore un chouia, à faire cette semaine....

Hourra ! Je ne pèse plus sur l'étrier et j'ai pu étriver à une longueur raisonnable. La nouvelle sangle, de 15 cm plus courte, aide au maintien en place de la selle. Maintenant, la sangle et la balancine ont la même taille 1m10.

Travail du jour ? Pas grand-chose de transcendant pour le cheval, à part supporter la nouvelle lubie de Moman. Nous avons surtout visé les lignes droites, avec et sans repères. L'équilibre vacillant de la cavalière n'a pas trop perturbé l'étalon. Quelques huit de chiffres avec de beaux changements d'incurvation ET un cheval bien stable sur la main. Il est génial !

Puisque tout se passait bien, nous avons tenté des demi-voltes-retour jambe isolée. Heeeuuu ! Vers la droite, c'est .... mieux qu'à cali. Curtero est bien en avant mais n'essaye pas de fuir. Ma jambe plus haute sur son flanc, et l'impossibilité de "l'attaquer".... il est plus à l'aise.....

Vers la gauche, nous avons tâtonné. La badine choisie est un peu longue, je suis trop loin sur sa croupe (pas bien ça) et manque de souplesse. Si je la tiens en place, elle reste dans le tapis. Comme souvent elle joue la canne à pêche, la "floche" attire le regard du petit noir et nous perdons la rectitude.

Enchantée de notre essai. Je crois bien que voilà repartie la "farfelue en amazone". Le nain est d'accord. Il faudra que je ressorte les tabliers et autre tenue de greluche.

Merci encore à Moineau pour la housse de protection de la selle ! http://bluebits.canalblog.com/

J'avais posé la selle sur un portant devant le box de l'artist-chaud et bien entendu, le sieur Curtero a posé son nez tout mouillé (quand il boit, il aime garder de l'eau en bouche) sur la "fantaisie" de la dadame. Ouff! La selle avait sa protection, y'a pas eu de dégâts des eaux.