On y va, on n'y va pas ? Brouillard à couper au couteau, il mouille tellement il est épais.

Poooos grave, on y va quand même. Si on s'arrête à de telles "petites" choses, on reste dans son fauteuil. On fait un sport d'extérieur, que diable !

Et on ne l'a pas regretté ! Un chouette balade, un peu frisquette par moment mais trois chevaux bien sympas.

Loudji et Raku se sont fait leurs papouilles et amitiés autour du bassin d'eau avant de partir. Ils ont pû jouer à se disputer tout au long de la promenade. Curtero en a profité pour vivre sa vie, parfois devant (souvent) mais aussi derrrière (une place qui n'a pas sa préférence).