Conclusion de la leçon ???

Si je savais faire à main gauche ce que je fais à main droite, on serait des champions.

Mais c'est pas demain la veille du jour où j'y arriverai. Enfin, j'ai peu d'espoir. Une jambe droite qui a une fâcheuse tendance à se balader, une cheville droite qui lâche dès que je veux, un tant soit peu, m'appuyer dessus, un coude gauche coincé qui occasionne un manque de souplesse de la rêne de travail. On y ajoute un Curtero qui penche vers la gauche, qui "chique" son mors plus fort à gauche qu'à droite. Cela donne un Fabrice qui s'énerve parce qu'il ne "comprend" pas qu'on ne sache pas renverser la procédure.

Pourtant une vrai bonne leçon, des appuyés wouaaaah, des transitions en souplesse. Un nain qui râle mais sans bouder, la nuance est importante. Il a l'air de trouver drôle les contrariétés de moman. Il joue à marmonner entre ses dents mais se met en place rapidement sans se braquer. Gwen avait dit un jour que Curtero ne travaillait jamais aussi bien que quand il racontait ses contrariétés. Le "marronnage" entre les dents donne un nain au boulot dans la "bonne humeur".

Et on a même fait des "lignes droites" au galop, à main gauche comme à main droite. C'est un peu rapide à gauche mais cela reste gérable. "Il devient bien le petit étalon" dixit Fabrice.