Jeudi 2 août Cours avec Thierry. On lui résume le concours à Hoves, il examine les protocoles. Qu’est-ce que ça veut dire « croiser les rênes » ? Heureusement pour Maëlle, Thierry a déjà vu Loudji en concours et il compatit avec les malheurs de la cavalière. Mais hélas, il n’a pas trop de propositions de solutions, à la maison, le grand bai fait de monstrueux progrès.

Samedi 4 août Il y a trop de taons, il est impossible de faire la balade des ponts. Bof… par chez Francis ?

Dimanche 5 août Maëlle est d’humeur exploratrice. Balade un bout en plus. Un chouette parcours, pas de « piste » pour faire des allures mais le paysage est toujours aussi beau. Il y a même un Mini-Golf.

Mardi 7 août  Un Loudji de toute beauté. Ce serait super s’il pouvait être comme ça en concours. Maintenant que Curtero reste presque stable dans un trot « lent », je me remets au travail du trot assis. J’en profite pour travailler les transitions entre le pas - le trot - l’arrêt.

Vendredi 10 août Balade, nous laissons les chevaux décider du sens de la balade.

Samedi 11 Balade par chez Francis en partant à droite

Dimanche 12 Balade par chez Francis en partant à gauche. Les « monstres » (les fermiers) ont déjà déchaumé, grr

Mardi 14 août Un circuit pas encore testé. Chaque morceau est connu mais il faut « calculer » le temps de cet enchaînement. Résultat, une bonne heure. A refaire et à garder dans les petits papiers pour les balades d’hiver.

Mercredi 15 août Chouette leçon du milieu de journée. Il fait bien chaud. Je reste assise, sur un cercle sûrement et un tour de piste parfois. Uniquement en partant directement, je ne sais pas encore m’asseoir si je pars du trot enlevé. Loudji commence à comprendre l’arrêt sans bouger. Il faudrait lui expliquer qu’il peut bouger les oreilles ou la queue, ça c’est permis mais pas les jambes

Samedi 18 août, Balade presque entièrement sans macadam sur le parcours par chez Francis. Tous les champs sont moissonnés et ballotés, on en profite. Pas d’allures cependant, il fait vraiment trop chaud. Même si nous avons profité d’un petit vent bien agréable.