Tout est boueux, glissant, dégueu, crade, mouillé,... Même la chienne ne veut plus sortir... 

Je mets les chevaux dehors le temps de faire les boxes puis je rentre tout le monde. Ce n'est pas suffisant, ils ont besoin de plus de "détente". Mais ils sont plantés à la porte des paddocks attendant impatiemment que je revienne les chercher. Si je pointe le bout de mon nez, ce sont des huuuurlements à n'en plus finir. On ne peut que compatir à leur malheur. Les pauvres ! 

Tout ça pour dire que je vais de nouveau être moins régulière dans les "postages" de messages.

Ils (Maëlle et Dimitri) ont signé, ça y est la maison est à eux ! Beaucoup de travail en perspective et donc moins de temps à passer devant l'ordi. Priorités aux chevaux, aux autres bestiaux, chat, chien, aux travaux, aux divers nettoyages, etc.