Fait vraiment pas chaud.... Et il serait temps de pouvoir remonter avec régularité. J'aime l'hiver enneigé et gelé, ça tue les vermines, mais maintenant c'est assez, on veut aller promener.

26 janvier : Leçon avec Thierry.

J'adore mon petit nain, il fut génial. Rond, en avant sans courir, aux ordres. Ce que j'aime nettement moins c'est .... le nouveau mors, mis 4 fois et déjà tout déchiqueté. Alors là, le Curtero, il le mâche son mors,.... Je vais commander un autre pour l'avoir en réserve parce que "Ouche, ça pique" ce sera pour "dans bientôt". Un mors à olives si'y'ou-plait, l'artistchaud est encore mieux qu'avec le mors à anneaux.

Et le sieur Loudji a expliqué qu'il se sentirait bien à faire un peu de saute babarres. Nous avions laissé le matériel de jeux dans la piste, Loudji regardait les barres. "Allez Moman, on y va ?". Il a sauté les barres au sol comme s'il y avait 1m10 à passer, juste pour le plaisir, sans forcer, sans "tirer", sans courir, juste pour s'amuser.

29 janvier : Ca s'appelle "juste un petit tour"...

Normalement, nous devions avoir une leçon. Tululu, tululu, le GSM de Maëlle. "Dans quel état est votre piste ?" demande Thierry. "La moitié est sous eau" répond Maëlle. "Pas chouette! " envoie Thierry. Nous continuons le nettoyage des boxes, ensuite le pansage des montures. Nous sellons, bridons, à cheval... Thierry n'est toujours pas là! Ce n'est pas normal, il est toujours à l'heure, souvent même en avance. Maëlle sort son GSM de sa poche, et lààààà se rend compte que Thierry a continué la conversation pour reporter la leçon à samedi matin. Pfff mais on n'a pas envie de travailler sans quelqu'un qui "surveille". Alors, ne ferons juste quelques p’tits tours de piste, de quoi défouler les loulous. Comme si j'avais eu une prémonition, j'avais sorti tout le troupeau en arrivant aux écuries. Et Maëlle avait "râler" parce que Loudji s'était roulé dans le sable mouillé de la piste. Ben là, elle était bien contente que les chevaux aient été sortis, même qu'un peu, enfin, 1h30 quand même.

2 février : Leçon avec Thierry

Chouette boulot malgré un Curtero légèrement dissipé à main gauche. Il bataille un peu, ne veut pas céder, joue avec mes pieds quoi... La moindre occasion lui sert de prétexte à faire le clown. C'est vrai qu'il y a du vent, de la pluie, de la grêle, des portes qui claquent, Bertrand qui "joue" avec le BobQcad, Camille qui s'occupe de Serrah .....

Loudji, quand à lui, a vraiment super bien bosser. Il a même galoper dans le calme...

3 février : Balade, l'église de Steenkerke

Génial, super, waaaa, ça faisait longtemps ! On avait tous envie: Loudji n'essayait même pas d'entendre "les chasseurs", Curtero un peu monté sur ressorts. "Alors, on y va ?" Maëlle un peu pressée: "T'es prête?" "T'as ouvert le portail ?". J'en oublie presque mon bonnet, mes gants, ... Pourtant indispensable avec le temps frisquet mais SEC.

6 février : Maréchal pour le troupeau complet sauf Picasso.

Bertrand aimerait que Vincent s'occupe des pieds de Serrah et de Flocons. Le maréchal sera là vers midi. Mon organisation est à revoir parce que j'ai un rendez-vous pour un devis au sujet de la terrasse de Maëlle. J'irai faire les boxes un peu plus tard. Je resterai pour les pieds du Sieur Curtero. Ensuite Vincent s'occupera tout seul des autres....