Congé, un vendredi, ça mérite une balade. Pfff! Il pleut ! Maëlle demande à son papa chéri s'il veut bien venir longer les chevaux.

Nous sommes persuadées de l'utilité de longer les chevaux de temps en temps mais nous n'aimons pas ça ni l'une ni l'autre. Pour Maëlle, elle finit par monter à cru, et moi, je joue avec des exercices à pieds. Jacquy fait ça très bien, il a un chrono dans la tête, il pense à varier les exercices, il a des idées quoi. Nous, quand vraiment on se force, on fait du tourne en rond.

Les chevaux ont vraiment bien travaillé. Nocturno a fait de gros efforts pour varier la grandeur de ses cercles sans jouer les paquebots. Curtero était méfiant mais pas paniqué. Que du bonheur !

ecuries 3 vallées

Pendant ce temps, nous avons tout "déplacé".... Les bassines d'eau sont nettoyées, séchées, rangées. Les bâches du mardi sont sorties. Les polaires de séchage sont prêtes. Et les tenues de cosmonautes des cavalières sont de retour, sous-pantalon, multicouches sur le dessus, cagoule, gants plus épais, écharpe. On va de nouveau être engoncées, et ressembler à des bonhommes Michelin.

Les sorties toute la journée en prairie, cela sera pour le printemps. A partir d'aujourd'hui, ils devront se contenter d'une demi-journée au paddock (en jaune). C'est boueux, il n'y a pas d'herbe à manger, juste de quoi s'occuper. Mais ils seront sortis c'est déjà bien. Organisation prévue: premier groupe de 9h30 à 13h00, second groupe dont font partie Nocturno et Curtero de 13h00 à 17h00. Nos loulous ont bien de la chance, ils ont un paddock pour eux seuls, les filles partagent un emplacement à 2 ou à 3. Le petit morceau orange est réservé à ceux qui ne sortent que pendant qu'on fait leur box.

Je déteste l'hiver, il fait froid, il fait mouillé, y'a du vent, ...