DSCN3789

Habituellement, Curtero n'est pas très bavard sur le matériel mal placé.

Il m'est même déjà arrivé de le blesser à cause d'une sangle mal placée et il n'avait rien dit. Je l'ai découvert au pansage de fin de travail.

Ben, depuis, il est devenu bavard.  Et aujourd'hui, la selle était trop en avant et le nain n'était pas d'accord, mais alors pas du tout, pour travailler. En ligne droite, il était tolérant mais lorsqu'on a entamé le travail d'incurvation, il a dit "stooooop". "Dans ces conditions, moi, je ne tourne pas."

DSCN3813

A l'œil, ni Maelle ni Jenny ne trouvaient que c'était flagrant. Pour moi, là au-dessus, ça pouvait aller, enfin presque. Mais le petit noir, il a dit non. Il trouvait ses épaules coincées.

Il aime pourtant beaucoup le travail de "tournicotage" autour des cônes mais là, ça n'allait pas. Il a suffi que je recule la selle de, même pas 5 cm, et je me suis retrouvée avec un cheval bien plus à l'écoute, bien plus détendu, bien plus délié.

Il devient vraiment un champion pour les demi-tours sur les hanches, au pas et au trot. Au départ de l'arrêt, c'est encore un peu difficile, il a "envie" de reculer.

Maëlle s'est essayée au passage des cônes avec Nocturno. Il n'a pas assez de place. Il manque encore un peu de souplesse mais c'est un exercice qu'il faudra reprendre dans la piste extérieure.