Enfin presque !

Aujourd'hui, Curtero mérite une récompense, y'aura rien que des cônes.

Il est tout guilleret, il regarde Jenny avec son n'œil de velours. Il faut toujours qu'il raconte sa vie. Il a un nez très expressif, qu'il retrousse, bloque, dilate, ... et vous n'avez qu'à comprendre. Ce n'est pas bien difficile.

Le nain adore les demi-tours serrés, les pivots et autres fantaisies tournicotantes. La présence des cônes le rassure, il n'apprécie pas les surprises. Avec le matériel en piste, il sait ce qu'on va lui demander, il préfère....