On stabilise les choses.

Incurvations droites, incurvations gauches. Changements d'incurvation sur le cercle par un changement de main à l'intérieur du cercle, après une ligne droite. Un peu plus musclé pour obtenir une incurvation à gauche mais le nain finit par la donner.

Travail de galop. Des transitions à gogo. Pas-galop, trot-galop, galop-trot puis tout de suite au pas. En partant d'une épaule en dedans, c'est tout de suite plus facile. Je pense que le départ sur le pied demandé est acquis.

Ce qui serait super maintenant se serait de cadencer le galop à gauche. Curtero ne joue plus la moto qui penche, en tout cas plus trop souvent, seulement lorsqu'il veut aller "trop" vite. Mais on arrivera à stabiliser ce scrogneugneu de galop. Rêne de frein droite, jambe d'incurvation gauche, rêne d'ouverture gauche, jambe d'impulsion droite, dans l'ordre, encore et encore. Doucement avec la jambe d'impulsion surtout pas de "brusquerie", il faut garder le galop sans mettre trop de "jus".

Merci Kath.