Avec Loudji et Curtero, nous avons fait notre sortie habituelle du dimanche matin. Il ne faisait pas un temps génial mais pas trop froid et rien qu'un peu mouillé. Les deux zouaves ont pris plaisir à leur sortie, ils se sont "disputés" presque toute la balade, un coup l'un, un coup l'autre, enfin, ça réchauffe.... Même pas un temps de Noël, juste un temps de fin d'automne pas sympa.

Par contre, là où ce n'est pas drôle, c'est pour les vieux et Sari. Ils sont dans la bouillasse jusqu'au milieu des jambes. Et leur abri est plein de m..., sans paille, la crasse quoi.... On avait dit "Tous les deux jours" ???? Même pas toutes les semaines.... M'énerve là ! Et comme je ne peux pas y faire grand-chose, ça m'énerve encore plus. (Ca, c’est le coup de gueule du jour, ça ne sert à rien mais ça soulage.)

Les nouveaux ballots de pré-fané sont gigantesques, impossible de les apporter près de l'abri, il faut donc se "coltiner" les repas d'Hakkam, Picasso et Sari à la brouette dans le chemin gadouilleux. Lorsqu'on va porter les seaux de nourriture, il est "interdit" de s'arrêter, sinon, l'effet "sables-mouvants" nous colle dans la boue, alors, la brouette de foin-pré-fané, on n'est pas trop de deux pour "conduire" l'engin.

J'aime mieux quand le temps est plus froid parce que toute cette humidité crée de la "bouillasse" partout, aussi le long des chemins de balade. Même Loudji ne veut pas s'y arrêter pour son "pipi" traditionnel, il préfère attendre d'être rentré.

Enfin, c'est l'hiver ! Il ne faut pas oublier que nous pratiquons un sport d'extérieur. Nous avons de la chance, nous avons la possibilité d'utiliser, parfois, une piste couverte.

Joyeux Noël et Heureuse Année à mes lecteurs habituels ainsi qu'à ceux de passage. Laissez un p'tit mot !